Drakkar
Home > Publications > Conferences > Les variantes de TCP dans le cas de connexions antiparallèles

Tristan Braud et Martin Heusse

Les variantes de TCP dans le cas de connexions antiparallèles

18ème Rencontres Francophones sur les Aspects Algorithmiques des Télécommunications (ALGOTEL), Bayonne, France

Wednesday 25 May 2016

Lorsque deux connexions TCP antiparallèles partagent un goulot d’étranglement,leurs interactions sont souvent néfastes, avec de fortes oscillations des files d’attente d’une direction à l’autre. Dans le cas d’une ligne ADSL, où souvent le tampon montant est surdimensionné, l’upload nuit fortement au download, au détriment deservices souvent contraints en délais comme la navigation web.

Nous montrons ici l’influence souvent significative de l’utilisation d’une variante ou l’autre de TCP, alors que les études précédentes considéraient uniquement New Reno. Les expériences portent tout d’abord sur deux connexions antiparallèles continues et ensuite sur le cas d’une charge aléatoire de connexions de tailles finies opposées à un upload ininterrompu.

Lien Hal


1996-2017 Drakkar | Site Map | | Contact | RSS 2.0 | SPIP